« La Suisse reste toujours très attractive pour les entreprises étrangères »

Évènement

S’installer en Suisse, créer une filiale ? Un manager de transition expérimenté peut vous aider à mener à bien ce type de projet. Mais la Suisse est-elle encore attractive ? 


Philippe Monnier

La Suisse séduit-elle toujours  les entreprises étrangères ? Tout laisse penser que oui ! Chaque année près de 600 entreprises françaises s’installent « naturellement » en Suisse. D’un autre coté la « promotion économique » de la Suisse tente quotidiennement d’attirer des entreprises à forte valeur ajoutée. Philippe Monnier, notre invité, a dirigé  de février 2010 à décembre 2014, le Greater Geneva Berne area (GGBa) – agence de développement économique : une initiative des cantons de Berne, Fribourg, Vaud, Neuchâtel, Genève et Valais. Aujourd’hui il dirige son propre cabinet « Monnier Consulting.

 

Auteur du livre « Promotion économique de la Suisse occidentale : radiographie sans complaisance » (éditions Slatkine) , il s’interroge : « Mais, bon sang, la promotion économique, ça sert à quoi ? Et, très concrètement, comment la population et les entreprises locales bénéficient-elles de pareille action ? »

 

Comment est organisé le GGBa ? Il paraît que ce n’est pas très simple … Franchement, la Suisse est-elle encore attractive malgré le vote contre l’immigration de masse, les bouleversements de la fiscalité des entreprises et le franc toujours plus fort ?

Retrouvez ici en vidéo, les meilleurs moments du rendez-vous #Vision Procadres de Genève qui accueillait Philippe Monnier. Pour lui « l’attractivité de la Suisse reste très bonne et la « promotion économique  est importante pour renforcer l’attractivité de la Suisse » […] Il a rappelé les deux grandes tendances concernant l’installation des entreprises étrangères en Suisse :

→elles viennent naturellement, elles sont surtout françaises et allemandes (600 entreprises françaises s’installent « naturellement » chaque année en Suisse) 

→elles ont été accompagnées par la « promotion économique » qui cherche en permanence des entreprises à très forte valeur ajoutée, créatrice d’emplois. Ces entreprises sont d’origine ‘BRIC » ou Étasunienne. 

La fiscalité des entreprises en Suisse. « Il y a un avant et un après 2008, ensuite période de flottement a été constaté jusqu’à la RIE 3 qui a rendu la fiscalité plus favorable. »

RIE 3 = Reforme de l’Imposition des Entreprises (épisode 3). Réduction de l’IS à environ 13% et a mis, notamment,  fin aux statuts fiscaux « zéro impôts pendant 10ans » 

Mais quels sont les autres atouts de la Suisse ? 

Faut-il avoir peur des entreprises chinoises en Suisse ?

L’AGEFI écrivait récemment : »Il y eut Swissport l’été dernier,  maintenant Gategroup. Les deux entités étaient les ultimes traces en Suisse de ce qui avait pu être récupéré du groupe Swissair. Les deux relances furent pourtant  menées avec succès. Il en aurait sans doute fallu davantage. Swissport et Gategroup se retrouvent ainsi dans le périmètre du conglomérat chinois HNA. » Concernant le rachat de Syngenta par ChemChina 24heures.ch parlait récemment de  « Transaction colossale. Le Patron du géant ChemChina, Ren Jianxin est en train d’acquérir le groupe bâlois pour 43 milliards de francs. »

Alors faut-il avoir peur des chinois ? Craindre un pillage ? 

Et la Suisse face aux autres pays européens est-elle séduisante ? Plus séduisante que l’Irlande ? La Belgique ou le Luxembourg ? 

Franchement, la Suisse est-elle encore attractive malgré le vote contre l’immigration de masse ?

Philippe Monnier, Suisse et Mexicain, a grandi au Japon, en Suisse et au Mexique. Il a fait des études d’ingénieur et est détenteur d’un MBA. Sa vie professionnelle l’a amené à vivre ou à voyager très fréquemment dans les pays suivants: Etats-Unis, Chine, Japon, Singapour, Inde, Brésil, Pérou, Russie, Allemagne, Italie, etc. De février 2010 à décembre 2014, il a dirigé le Greater Geneva Berne area. Précédemment, il a été un cadre supérieur dans un groupe industriel mondial basé en Suisse alémanique et a cofondé trois sociétés de e-business. Il est à l’aise dans six langues européennes et en japonais. 

L’essentiel en quelques minutes… 


→Retrouvez l’intégralité de nos émissions Vision Procadres sur notre chaine Procadres TV  Plusieurs grands thèmes autour de la transformation des entreprises, du management et de son évolution, du management de transition y sont abordés avec de nombreux experts invités. 

 

Entreprises
Trouvez votre manager de transition !

Managers
Rejoignez-nous ou Connectez-vous !

Articles récents

CSR

LA CSRD POUR LES NULS – Partie 3

Les grands principes de la CSRD et zoom sur l’analyse de double matérialité   Après avoir évoqué dans les précédents articles quels étaient les organisations concernées, le calendrier de...

CSR

LA CSRD POUR LES NULS – Partie 2

La CSRD : qui, quand, pour qui, pour quoi ?   Après un premier article sur la CSRD qui avait pour principal objectif de préciser les fondements de cette nouvelle directive, voyons maintenant...

CSR

LA CSRD POUR LES NULS – Partie 1

La CSRD, c’est quoi ? CSRD, ESRS, EFRAG : n’ayez crainte, pour que ces acronymes barbares vous deviennent familiers, nous allons vous expliquer au travers d’une série d’articles intitulée « La...

Articles similaires

CSR

LA CSRD POUR LES NULS – Partie 3

Les grands principes de la CSRD et zoom sur l’analyse de double matérialité   Après avoir évoqué dans les précédents articles quels étaient les organisations concernées, le calendrier de...

CSR

LA CSRD POUR LES NULS – Partie 2

La CSRD : qui, quand, pour qui, pour quoi ?   Après un premier article sur la CSRD qui avait pour principal objectif de préciser les fondements de cette nouvelle directive, voyons maintenant...

CSR

LA CSRD POUR LES NULS – Partie 1

La CSRD, c’est quoi ? CSRD, ESRS, EFRAG : n’ayez crainte, pour que ces acronymes barbares vous deviennent familiers, nous allons vous expliquer au travers d’une série d’articles intitulée « La...