contact@procadres.com

01 45 72 12 12

a
a
M
$

Entreprises

Contextes d’intervention

Secteurs

– Industrie

– Services et conseils 

 – Finance et Assurance

– Distribution et Retail

Métiers

– Direction digitale et informatique – Cybersécurité

– Directeur Juridique et Fiscal

– Directeur Achats & Supply Chain

– Directeur Sales et marketing manager de transition

Nos réalisations

Managers

Profils recherchés

Rencontres et formations

Procadres International

Équipe

En France et à l’international

Management de Transition en Afrique

$

Clients

Areas of intervention

Sectors

Professions

Our Achievements

$

Executives

Becoming an Interim Executive

Profiles Required

Meetings and Training
$

Procadres International

About us

Our Team

Both in France and internationally

i

Actualités

FAQ

l

Contact

FAQ

l

Contact

Supply chain et logistique : comment ces métiers se transforment et s’adaptent aux nouveaux modèles de l’entreprise ?

Analyse - Marché

On n’a jamais autant parlé de Logistique et de Supply Chain depuis le début de la pandémie. Il est vrai que nos métiers ont dû et su relever bon nombre de défis en 2020 et 2021.

La Supply Chain est devenue très visible mais pas encore comprise à sa juste valeur. Elle est souvent encore considérée comme un « mal nécessaire ».

Yann De Feraudy, Président de France Supply Chain by Aslog, en exclusivité pour Procadres International, expose sa vision sur les enjeux de ces métiers très exposés.

Des métiers transverses soumis aux défis de la société

Pour les membres de France Supply Chain cette fonction couvre toutes les activités du sourcing, jusqu’au recyclage des produits en passant par les achats, l’approvisionnement, la planification, la production, le stockage et le transport.

Le premier défi par ordre d’apparition a été la flexibilité. Les Supply Chains ont dû s’adapter aux différentes conditions de confinement. Par exemple, la fermeture de zones en Italie, le bouleversement des fragiles équilibres en matière de transport lors de la fermeture des commerces dits « non essentiels ». Et c’est dans l’e-Commerce que cette flexibilité a atteint son paroxysme. Les volumes de commande multipliés par 4 ou 5 ont considérablement tendu les choses.

Allez plus loin en lisant notre business case

Le second défi est celui de la gestion des approvisionnements, en particulier lointains, résultant de la désorganisation massive du transport maritime international. Ce défi est sans doute le plus impactant sur la production et in fine la disponibilité. Il a également des conséquences sur la spécification des produits finis comme on le constate par exemple dans l’industrie automobile.

Les métiers de la Supply Chain au cœur de la transformation de notre société

Force est de constater que les perturbations ci-dessus vont perdurer dans les années à venir. Elles inviteront les Supply Chain managers à reconcevoir leur « Network design ». Les (re)positionnements des sources, des usines et des entrepôts vont mobiliser les services Achats pour qualifier de nouveaux fournisseurs (plus proches). Ces changements contraindront les industriels à redévelopper très rapidement certains produits dont les composants seraient en pénurie longue. Les transports feront face au défi (outre la décarbonation) de la pénurie de chauffeurs au niveau mondial.

Cela étant, tous les métiers opérationnels vont souffrir d’un manque de main d’œuvre : transports, usines et entrepôts. Tant et si bien que c’est la robotisation qui est en pleine accélération. Non pas simplement pour peser sur les frais de personnel, mais surtout pour pallier la carence de main-d’œuvre. En conséquence, il faut s’attendre à des enjeux pressants en matière de formations et d’évolutions des métiers vers plus de maîtrise des technologies. D’une manière plus générale nous entrons dans un monde de pénuries. Les Supply Chain auront besoin d’acheteurs capables de tisser des relations de partenariat fortes avec leurs fournisseurs. Ils devront sécuriser leurs approvisionnements et contribuer plus efficacement aux objectifs RSE de leurs entreprises. En effet, l’accès à certaines ressources naturelles est fortement contraint (métaux, terres rares etc…).  D’autant que les ressources « bio » (demandées par les clients finaux) sont très recherchées et les capacités pour les produire sont complexes : soit soumises aux aléas climatiques (cotons et autres cultures bio) soit largement en-dessous de la demande (les capacités de production de PET Recyclé sont 10 fois inférieures à la demande).

La Supply chain contributeur essentiel au Green Deal

Nous sommes convaincus, à France Supply Chain, que la Supply Chain est un levier majeur de la transformation des entreprises. Représentant 60 à 80% de la structure de coûts des entreprises on comprend aisément que la Supply Chain sera un contributeur essentiel à la stratégie RSE et plus généralement à la conformité avec le « Green Deal » de l’UE. :

  • Recherche et partenariat avec des fournisseurs plus vertueux pour contribuer à la neutralité carbone
  • Revue globale du Supply Network pour une plus grande efficience tout en intégrant la dimension rejet de GES.
  • Baisse de la consommation énergétique des outils / process industriels et logistiques
  • Mise en place de sources d’énergies alternatives pour les transports
  • Optimisation des transports (en particulier urbains)

France Supply Chain, ses 450 entreprises adhérentes et 3000 membres, travaillent activement sur ces sujets via 3 de ses LAB qui produisent régulièrement des guides, études et rapports: :

  • LAB Supply Chain 4 Good (Performance for Planet & People) sur les sujets Développement Durable et RSE. Le LAB a produit un Manifeste pour une Supply Chain Durable* pour la COP26 avec le Movin’On Summit. Parmi les différents sujets, il travaille activement à fédérer transporteurs et chargeurs dans le cadre d’un Call de l’UE pour la fabrication de poids lourds à hydrogène. France Supply Chain se mobilise pour réunir des chargeurs intéressés par les cargos utilisant la force vélique. En savoir plus sur les actions et production du LAB.
  • LAB Richesses Humaines, car on ne fait rien sans les Hommes et les Femmes. Aider les équipes en place à progresser et se transformer, adapter les programmes de formations, et attirer de nouveaux talents, seront les grands défis de ces prochaines années en la matière. En savoir plus sur les actions et productions du LAB.
  • LAB Digital et Technologie, car la technologie est partout sur les chaînes d’approvisionnements. Tout aussi fondamental que complexe, le sujet de la digitalisation de la supply chain est au cœur des réflexions et des actions de France Supply Chain. En savoir plus sur les actions et productions du LAB.

France Suppy Chain by Aslog, qui fête cette année ses 50 ans d’intelligence collective, contribue à faire de la Supply Chain un levier de transformation pour un monde plus durable.

(*) France Supply Chain a produit un Manifeste pour une Supply Chain Durable. Il identifie les problématiques, propose une vision et surtout recense les initiatives remarquables en cours. Les chantiers futurs y sont évoqués : la Supply Chain du produit, la décarbonation du transport, les compétences, le partage des données…

Echangeons sur vos problématiques Supply Chain

Articles récents

Articles similaires