contact@procadres.com

01 45 72 12 12

a
a
M
$

Entreprises

Contextes d’intervention

Secteurs

– Industrie

– Services et conseils 

 – Finance et Assurance

– Distribution et Retail

Métiers

– Direction digitale et informatique – Cybersécurité

– Directeur Juridique et Fiscal

– Directeur Achats & Supply Chain

– Directeur Sales et marketing manager de transition

Nos réalisations

Managers

Profils recherchés

Rencontres et formations

Procadres International

Équipe

En France et à l’international

Management de Transition en Afrique

$

Clients

Areas of intervention

Sectors

Professions

Our Achievements

$

Executives

Becoming an Interim Executive

Profiles Required

Meetings and Training
$

Procadres International

About us

Our Team

Both in France and internationally

i

Actualités

FAQ

l

Contact

FAQ

l

Contact

[JDN] – Imposteur ou sauveur : Faut-il défendre le Chief Happiness Officer ?

Dans la presse

Lu dans le Journal du Net

Le nouveau métier de Chief Happiness Officer (responsable du bonheur) a le vent en poupe ces derniers temps. Mais est-il vraiment utile? Dans quelles entreprises peut-il donner le meilleur de lui-même? 

« Bien qu’elle soit encore relative, l’importance de la fonction de Chief Happiness Officer se renforce. Les missions de ce gardien du bonheur dans l’entreprise sont encore, en France, plus ou moins ambitieuses et efficaces. Recruter un CHO est-il toujours une bonne idée ? »

Lire l’article intégral ici 

Articles récents

Articles similaires