22 juin 2017

Le management innovant du Bon Coin

Alexandre Collinet, Directeur Général Adjoint du Bon Coin était l’invité du petit déjeuner #Vision Procadres organisé ce jeudi 22 juin 2017 par Procadres International

Aujourd’hui le Bon Coin est devenu le 4ème site de France en audience (après Google, Facebook et Youtube, devant Wikipédia) avec 26 millions de visiteurs uniques par mois sur le site. Par ailleurs près de 19 millions de français ont acheté ou vendu au moins un bien sur Le Bon Coin. Les ventes, à partir du site, représentent en 2016, 21 milliards d’euros de transaction, soit environ 1 % du PIB français.
Aujourd’hui Le Bon Coin est incontournable, mais les dirigeant envisagent, via différents services nouveaux qui s’ajouteront au coeur de métier, à savoir les petites annonces, de toucher en 2020 tous les français ! La croissance passera donc par une série de nouveaux services digitaux disruptifs mais aussi par des rachats de start-ups notamment.

Créé en 2006 (par Spir Communication et Shibsted) le site est devenu propriété à 100% par Shibsted en 2010. (Schibsted est un conglomérat norvégien du secteur des médias avec une activité dans une vingtaine de pays, notamment en Norvège et en Suède. La société a son siège à Oslo et est cotée à la bourse d’Oslo.)

Lorsque Alexandre Collinet a rejoint le Bon Coin, en 2010, ils étaient une quinzaine à y travailler. Ils seront 700 à la fin de l’année 2017. Alors comment gère-t-on une telle croissance du CA (214 M€ en 2016) et un augmentation aussi spectaculaire des effectifs ?

« Nous avons, dès le début, axé notre développement autour de nos valeurs dont la principale est la proximité. On la voit sur le site, mais nous l’appliquons aussi très fortement chez nous. Nous voulons avant tout travailler avec des « profils » qui partagent nos valeurs. Aussi nous recrutons souvent, non pas sur CV, mais sur l’expérience et surtout la personnalité. Ces valeurs sont le socle du bien-être et bien vivre au travail. C’est un point fondamental. Et un salarié heureux et un salarié qui rapporte à l’entreprise. »

Au delà des belles phrases souvent entendues, nous sommes ici à une réalité. La proximité ? Dans leurs nouveaux locaux, personne n’a de bureau fixe, même les dirigeants. De plus, Le Bon Coin compte de nombreux collaborateurs de la génération Y. « Pour les jeunes générations, le sens est un élément important dans le travail » « Il est important de donner la possibilité aux collaborateurs de s’approprier tous les sujets au sein d’une entreprise. » Autant de bonnes pratiques que nous partageons avec d’autres entités du groupe en Europe.

EN SAVOIR PLUS sur NOTRE BLOG ICI

Le management innovant du Bon Coin