8 juillet 2015

Entretien avec Françoise Bacquet, directrice des relations managers chez Procadres International

Procadres International dispose d’un vivier actif de 5 000 managers de transition pour répondre rapidement aux demandes de ses clients. Mais qui sont ces profils rares ? Quelles sont les qualités d’un bon manager de transition ? Comment dénicher le bon profil ? Entretien avec Françoise Bacquet, directrice des relations managers chez Procadres International.

→Françoise Bacquet, comment recrutez-vous ces managers qui font l’efficacité de Procadres International ?

Le recrutement se fait à 50% à partir de candidatures spontanées, et à 50% via nos propres réseaux. Nous recevons systématiquement en entretien les candidats dont l’expertise se rapproche des demandes récurrentes de nos clients. Concrètement, chaque CV est intégré dans la base de données, codifié en fonction des compétences managériales restructuration, opérations complètes de gestion de crise, projets de conduite de changement, etc.), de l’expérience internationale, des outils maîtrisés, des langues parlées. Certains de nos clients sont des groupes internationaux, avec des filiales dans le monde entier. La maîtrise de l’anglais est un critère important.

→La clé de l’efficacité ?

La réactivité de notre vivier ! En moyenne, nous mettons seulement 2 jours à trouver des profils correspondant aux besoins de nos clients. Je suis en contact régulier avec chacun des candidats de notre vivier, pour mettre à jour son dossier. Une vraie relation de confiance s’instaure au fil du temps. Les CV inactifs ne sont pas conservés plus de 18 mois. Avoir 15 000 contacts est inutile si on ne sait rien des candidats !

→Quelles sont les qualités d’un manager de transition ?

C’est un homme ou une femme d’action, avec une solide résistance au stress. Il (ou elle) est rompu(e) aux environnements difficiles, aux logiques de résultat, aux stratégies à forts enjeux. Pas de période d’intégration dans ce métier : Le manager de transition doit être opérationnel dans les plus brefs délais. Il faut donc des profils très réactifs.

→Quels types de missions lui confiez-vous ?

Le manager de transition intervient dans des situations complexes de transformation, ayant des impacts financiers et sociaux forts (création de sites, réorganisation, …). On fait aussi appel à Procadres International pour des projets de conduite du changement (amélioration des performances, déploiement de nouvelles activités, mise en place d’outils…). Et bien sûr pour des remplacements, dans tous les cas classiques d’absence (management relais) ou en renfort si les entreprises ne souhaitent pas embaucher.

→Quel accompagnement proposez-vous au candidat ?

Nous le suivons à toutes les étapes de la mission. Lors du recrutement, nous lui exposons en détail le poste qu’il occupera. S’il n’est pas retenu, nous lui communiquons les raisons du refus. Ce feedback peut l’aider à s’améliorer. Au cours des missions, il doit nous fournir un rapport d’activité hebdomadaire, par mail ou téléphone. Le but est de gérer les éventuels problèmes sans tarder. L’efficacité est le maître mot !

Entretien avec Françoise Bacquet, directrice des relations managers chez Procadres International