13 novembre 2015

3 Questions à Olivier Taburet

Procadres International est installé en Suisse depuis 2 ans, quelles sont les différences avec le marché français du management de transition ?

Il y a plusieurs marchés ici : celui de la Suisse allemande, plus mûr et celui de Suisse romande où nous sommes leaders. Il y a aussi des marchés spécifiques comme la Banque Privée, les family offices ou des fonds d’investissements différents de la France s’occupant d’ un maillage de PME très technologique Enfin, le coté international avec des donneurs d’ordres d’opérations mondiales est très accentué ici.

Le fait d’être présent en France et en Suisse est-il un avantage pour vos clients ?

Nous sommes le seul cabinet spécialisé en management de transition présent en France et en Suisse. C’est un réel avantage, ne serait-ce qu’en soutien aux fusions-acquisitions franco-suisses et il y en a une par mois…

Justement, la Suisse reste en croissance et a des lois sociales plus flexibles pour les employeurs, pourquoi recourir au management de transition ?

L’innovation, c’est le pétrole de la Suisse, pour accompagner leurs transformations, les entreprises apprécient nos dirigeants expérimentés qui sont « très terrain » et qui, au-delà de finaliser un diagnostic, vont mettre en place sans délai la solution et manager les équipes dans cette phase.

Retrouvez l’entretien d’Olivier Taburet en vidéo ICI

3 Questions à Olivier Taburet